Vie chretienne Cosmos Arts plan Plan du site

Samizdat


Chocolat chaud « écoeurant ».

(pour se consoler des hivers québécois…)

 

Le fabuleux gadget aux pommes


- 3 c. à thé comble de cassonade pâle
- 1 c. à thé comble cacao
- une pincée de muscade
- 2 gouttes de vanille
- 1 c. à thé de lait
- eau bouillante
- une boule de crème glacée à la vanille (ou crème fouettée, si on a de la chance)
- grains de café instant (ou chocolat noir)




Préparation
Ajouter la cassonade, la muscade, et le cacao dans une tasse. Ajouter la vanille et le lait. Bien mélanger à la cuillère pour faire une pâte pas trop liquide (un sirop épais). Le but est d'avoir le minimum de liquide pour dissoudre les ingrédients secs. Verser de l'eau bouillante dans la tasse jusqu'à 3/4 pleins. Bien mélanger encore (sinon une bonne partie du chocolat reste déposée au fond). Y mettre la boule de crème glacée (ou crème fouettée) et saupoudrer quelques grains de café sur la crème glacée.

Ensuite DEGUSTER !! Signaler le 911 en cas d'over-dose de chocolat...


Remarques
:
- (pour Nord-américains) le cacao provenant d'Europe semble de meilleure qualité si on peut en obtenir.
- Il faut être très conservateur en ajoutant la muscade, car si on dépasse la mesure le goût de muscade va dominer tout !
- Le fait de mélanger les ingrédients secs avec du lait avant d'ajouter l'eau chaude assure une belle consistance mousseuse au chocolat chaud.
- En option on peut remplacer le café instant en garniture, par du chocolat noir râpé…

Variante: remplacer la muscade par de la cannelle. Avec la cannelle on peut être plus généreux (1/4 c. à the).


PS: pour les lecteurs de l'autre côté de l'étang, dans le parler populaire québécois affirmer que quelque chose est «écoeurant» c'est en fait dire que c'est TRES bon. Mais si on te traite «d'écoeurant» ce n'est pas un compliment...